vendredi 17 octobre 2014

Mercredi 10 septembre 1997 : Digue de Melissant - Haringvlietdam.

De retour sur la digue de Melissant, on passe un portillon et on poursuit au milieu des moutons sur le talus herbeux. On arrive à une parcelle grillagée, accessible par des marches en bois  qui enjambent les barrières. Nous marchons dans les hautes herbes. C'est alors que surgit devant nous un jeune chevreuil affolé, prisonnier dans la parcelle. Plus nous avançons, plus il s'affole contre les grillages. Nous nous aplatissons alors dans les herbes, afin de nous cacher à sa vue. Il nous contourne en contrebas et se retrouve derrière nous.
Nous quittons ensuite la digue et bifurquons pour rejoindre en contrebas une petite route toute droite qui traverse la réserve naturelle du Slikken van Flakkee : vastes étendues graveleuses et sablonneuses, pâture pour les chevaux et les taureaux, lieu de passage de nombreux oiseaux et station d'orchidées. Le sentier se poursuit ensuite en un chemin herbeux entre des haies touffues d'argousiers aux baies rouge-clair très riches en vitamines C. 


On débouche en un milieu ouvert, dans une végétation de dunes.


On s'arrête au bord du chemin dans le sable, et on pique-nique. Quand il apparaît, le soleil chauffe agréablement.
On poursuit notre chemin qui se rapproche de la digue que nous avons quittée tout à l'heure. Après un petit slalom sous forêt et dans une végétation herbacée, on rejoint la digue. On débouche sur de petites routes qui parcourent des polders cultivés (maraîchers, endives) et qui longent des champs de tulipes mal en point, encore sur pied, n'ayant probablement pas pu être vendues.
Au loin se dresse la tour de la cathédrale de Goedereede. Nous nous approchons de l'agglomération et traversons un canal à l'entrée de la ville. Nous faisons la jonction avec le sentier E9 en provenance de Sluis et avec lequel nous allons avoir un parcours commun jusqu'à Hoek-van-Holland.
Nous longeons le canal en suivant une piste cyclable jusqu'à un petit étang de pêche. Là, nous faisons une incursion sur un talus herbeux puis rejoignons le bord du canal. On traverse le hameau de Havenhoofd ; après quoi on bifurque par un joli petit chemin sur une dune où pâturent des chevaux. Mais, cette zone naturelle traversée, on rejoint vite la grande route. Au bout d'un kilomètre, on atteint les installations portuaires de Stellendam Haven où nous retrouvons le Trafic que j'y avais laissé ce matin.

Nous montons dans la voiture et l'utilisons pour continuer un trajet sans intérêt. Nous longeons le port, rejoignons un croisement routier. Par une route secondaire parallèle à la grande route, on emprunte un ancien pont-levis franchissant une écluse. On atteint Haringvlietdam, la digue qui traverse le bras de mer Haringvliet. On quitte l'île de Goeree-Overflakkee, et l’on franchit le bras de mer. Sur l'autre rive (péninsule Voorne), on emprunte une route parallèle secondaire entre grand-route et bord de mer, et on atteint la buvette « De Oever » au bord de la plage.
Nous nous y reposons un moment. Viviane se délasse, les pieds dans l'eau.

Nous retournons pour 18h sur Goeree-Overflakkee nous installer à nouveau au camping de Herkingen où nous étions hier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire