vendredi 17 octobre 2014

Mardi 11 mai 1993 : Goeslaar - Scherpenheuvel.

Au matin, des traces de pneus autour de la tente nous indiquent que nous avons eu de la visite cette nuit.
Nous partons à 9h10. Nous sortons du bois, longeons le talus de l'autoroute jusqu'à Goeslaar. On continue le long du talus par une route asphaltée puis pénétrons dans un bois où le sentier serpente. On en sort aux premières maisons de Zelem. On pénètre ensuite dans le bois de Hees.
A la sortie du bois, on entre dans la province du Brabant. Petites routes et chemins nous mènent à Schoonaarde. Morne alignement de propriétés aux briques rouges et de pavillons kitch.
Le GR atteint l'entrée de Diest. Passant par dessus la voie ferrée et le ruisseau, il pénètre sous les fortifications. On débouche brusquement sous la « Schaffense poort », en plein cœur de la ville. Un portique en bois indique vers la gauche : Nordzee - Riviera, direction Bergen-op-Zoom. C'est par là!  Nous sommes à côté de la gare. Il est midi.

Je prends le train pour rechercher le Trafic au domaine de Bokrijk. Je retrouve plus tard Viviane qui m'attend à Diest.

Nous mangeons dans une friterie.
A 15h15, on charge les sacs à dos et on repart. Le chemin va se poursuivre maintenant sur les talus couvrant les fortifications de la ville, la longeant sur son côté est. Puis il redescend au milieu des habitations de la banlieue sud. Nous faisons quelques courses dans un super-marché.
Le GR s'élève ensuite sur une colline (53 m) par un chemin de terre, la franchit et la contourne vers le sud-ouest. Traversant la N 2, il poursuit à travers les champs et pâtures. Les sacs commencent à peser sur les épaules. Nous aimerions nous arrêter. Mais il n'y a que des cultures, des pâtures ou des habitations éparses, encerclées de barbelés ou de haies. Le soleil devient rasant. Une musique de conte de fée s'élève alors, surgie de nulle part. Les vaches dans le pré attenant se dirigent vers l'étable. Tiens ! L'heure de la traite sonnerait-elle en musique ? Non, ce n'est que le marchand de glaces qui fait sa tournée.
Nous débouchons à Scherpenheuvel, à quelques kilomètres de l'entrée ouest de Diest, après avoir effectué une longue boucle autour de la ville. Nous remontons encore vers le nord pendant deux kilomètres avant de trouver enfin un pré en friche non encerclé. Il est 19h15. Nous tentons de nous y arrêter.

A côté de nous, un petit bosquet dans lequel est installée une basse-cour. Derrière nous une haie, et non loin de là des maisons. En face, un pré avec des vaches...
Nous mangeons d'abord puis montons la tente. Une femme arrive en voiture pour nourrir les volailles. Un air soupçonneux... Que faites-vous là ? On explique : randonnée, fatigue, nuit, etc. D'accord, on peut rester. On s'attarde un moment devant la tente tandis que le soleil se couche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire