vendredi 17 octobre 2014

Samedi 7 août 1982 : Blanche-Eglise - Salonnes.

A midi, nous partons en Lorraine pour le week-end. J'emmène la voiture à Amance puis je reviens en auto-stop à Blanche-Eglise où Viviane m'attend sous une grange.

A 16h15, nous partons, sacs à dos chargés, sur un chemin goudronné très peu fréquenté jusqu'à Marsal. Nous arrivons dans le pays du sel, ou « Saulnois ». Nous traversons le village, passons sous une porte fortifiée construite par Vauban qui abrite le musée du sel, consacré à l'exploitation du sel en Lorraine. Les sources salées de la vallée de la Seille étaient déjà exploitées avant l'arrivée des Romains.
Le sentier longe la vallée de la Seille, sur le flanc de la côte St Jean, par un chemin boueux. La pluie tombe. Nous continuons à travers prés jusqu'à une passerelle près de quelques saules, et rejoignons la nationale Strasbourg - Metz. Par une route goudronnée nous atteignons Vic-sur-Seille, petite ville médiévale. Nous traversons la localité pour emprunter un chemin qui monte dans des vergers. Parmi les broussailles, on atteint le haut de la côte.
Il est 20h. Nous nous arrêtons dans un verger pour bivouaquer. Nous installons la tente. Le temps se dégage et, à la nuit, nous avons une belle vue sur les lumières de la vallée de la Seille.

2 commentaires:

  1. Donc il y a eu, un jour, il y a bien longtemps, la mer en Lorraine ?
    La Lorraine qui parait si loin des côtes, pourrait-elle être menacée, dans les siècles à venir, par une montée du niveau des océans liée à un réchauffement climatique auquel contribueraient vraisemblablement les activités humaines ? Si oui, par où ? Y a-t-il des recherches, un suivi - comme celui que fait le Conservatoire du littoral ?

    RépondreSupprimer
  2. Par le Bassin parisien, pardi ! C'est un vaste bassin sédimentaire dont le plateau lorrain n'est que la bordure orientale...

    RépondreSupprimer