vendredi 17 octobre 2014

Samedi 29 mars 1986 : Aspelt - le Scheierbierg.

Nous levons le camp à 8h30 et pénétrons en territoire français.
Le ciel est menaçant. Vers le sud, on a une vue sur le paysage lorrain dans ses larges étendues cultivées et boisées. On descend vers le ruisseau-frontière de la Gander, à hauteur d'Altwies (L). On longe le plateau sur des chemins ruraux jusqu'à une chapelle. On traverse la rivière Gander, entrant à nouveau au Luxembourg et quittant définitivement la France.
On arrive à la station thermale de Mondorf-les-Bains. Des giboulées violentes alternent avec des éclaircies ensoleillées lorsque nous traversons la ville. Nous nous égarons quelque peu vers le parc de la station thermale et retrouvons le balisage au-dessus de la ville près d'un réservoir.
Nous rejoignons une route secondaire qui nous mène à travers prés et champs au village d'Elvange. Encore des giboulées ! On poursuit sur le plateau le long d'une petite route toute droite, pendant trois kilomètres. On s'arrête près d'un réservoir pour manger et faire sécher la tente sur l'herbe au soleil. Heureusement, pas de nouvelle giboulée !

Ensuite nous débouchons au bord du plateau près d'une grande croix, au lieu-dit Kapberg, qui domine la vallée de la Moselle. En contrebas, Remerschen et plus loin Schengen, à la frontière entre la France, le Luxembourg et l'Allemagne...
A la croix, jonction avec le sentier européen E3 (Atlantique - forêts de Bohême), avec lequel nous allons avoir un parcours commun sur une grande partie du territoire luxembourgeois. A partir de cet endroit, le GR va suivre une orientation générale sud - nord, longeant à nouveau la vallée de la Moselle, frontière avec l'Allemagne.
Nous pénétrons dans une région de vignobles s'étageant en terrasses sur les flancs des coteaux.
C'est le midi du Benelux où, sous un ciel plus clément qu'ailleurs dans le pays, les villages se blottissent  à l'issue des vallées latérales. En bas, la Moselle est canalisée, aménagée pour la grande navigation fluviale.
Par des forêts et des vignobles, on descend à Wintrange. Depuis le village, par un escalier, on monte jusqu'à une grande statue de St Donat, sur la colline du Felsbierg. On a une belle vue sur les gravières bordant la Moselle. Puis on traverse deux petites forêts et l'on descend dans les vignobles jusqu'à Wellenstein.

Nous nous arrêtons dans une auberge pour nous reposer et déguster un petit vin blanc de Moselle.
Le froid nous saisit au sortir de l'auberge. Nous traversons le village, coincé dans une vallée latérale. Au moment de monter le long d'un petit bois, une tempête de grêle, aussi soudaine que brève, s'abat sur nous. On se protège sous les arbres pendant quelques minutes avant de continuer vers le plateau. Après un passage d'un kilomètre sur la route Rémich - Mondorf, nous tournons hors GR sur un chemin à gauche qui nous mène au Scheierbierg (284 m).
Nous montons la tente vers 18h près d'un bosquet, sur l'herbe blanchie par la grêle. Nous mangerons sous la tente, sans nous attarder à l'extérieur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire