vendredi 17 octobre 2014

Dimanche 26 juin 1983 : Ruisseau d’Esch - Vilcey-sur-Trey.

A 9h, nous franchissons le ruisseau à gué ; après quoi nous enfilons nos chaussures de marche.
A gauche sur une crête, on aperçoit la ferme fortifiée de Pierrefort puis on entre dans Martincourt. Le village est plongé dans une brume provoquée par l'humidité de la nuit. On franchit deux fois le ruisseau dans un méandre, par d'étroites passerelles de pierre ; et on débouche sur le minuscule hameau de Saint-Jean, situé en plein cœur de la Petite Suisse lorraine. C'est un havre de calme et de silence. L'humidité est encore importante.
A la sortie du hameau, nous empruntons un grand chemin puis un sentier qui serpente à travers les arbres. Nous sortons de la forêt puis montons peu à peu à travers champs et atteignons le village de Mamey. Après le village, nous suivons la tranchée de Mamey pour rejoindre Montauville, en banlieue de Pont-à-Mousson.

Un peu à l'écart du lit de la Moselle, le sentier va maintenant gravir les unes après les autres les collines qui la bordent à l'ouest.
A l'église, le sentier monte dans le bois Le Prêtre et rejoint la Croix aux Carmes, monument commémoratif des furieux combats qui eurent lieu ici de janvier à août 1915. Les combats du bois Le Prêtre ont fait 7000 morts, 22000 blessés et autant vraisemblablement du côté allemand.
Le sentier chemine ensuite au milieu de vestiges de tranchées puis descend à Vilcey-sur-Trey. Il est 15h30. Nous y retrouvons la voiture.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire