vendredi 17 octobre 2014

Jeudi 29 juillet 1982 : Collet du Tanet - Mittlach.

Quatre jours plus tard, un bel après-midi d'été... Beaucoup de monde sur les crêtes.
Viviane et moi marchons à 14h45 au départ du collet du Tanet. Cette fois nous avons une vue splendide.
Le sentier monte au rocher du Tanet (1293 m), toujours sur la crête, puis passe à côté de roches impressionnantes (Wurzelstein). En contrebas, du côté alsacien, les Spitzenfels...
Nous cheminons dans une lande de bruyères et de myrtilles.
On retrouve souvent dans les Hautes Vosges les caractères du relief alpestre : lacs de cirque ou morainiques, vallées abruptes et parfois creusées en auge, ruptures de pente formant des cascades, rochers découpés en murs verticaux ou en dent de scie, etc.
Dans ces paysages primaires, le sentier débouche sur le col de la Schlucht, passage le plus élevé et le plus fréquenté des Vosges du Sud, toujours sur la limite départementale. Du col, le GR monte à travers la forêt, passe à proximité du refuge et de la ferme-auberge des Trois-Fours. Il longe la paroi de rochers abrupts qui descendent au cirque sauvage du Frankenthal, dont le rocher d'escalade de la Martinswand.
En cours de route, trompés par les marques forestières rouges ressemblant au jalonnement du Club Vosgien, nous descendons sur le versant alsacien un layon abrupt. Lorsque nous nous rendons compte de notre erreur, il nous reste à remonter sur la crête pour retrouver le GR.

On atteint les chaumes du col de Falimont. Puis on grimpe au sommet du Hohneck (1362 m), massif à la flore exceptionnellement riche, avec quelques espèces rares, vestiges de l'ancienne végétation alpestre : vue panoramique, table d'orientation, restaurant (d'où problème de fréquentation automobile dans ce milieu très fragile).
A partir du Hohneck, le sentier quitte la crête et se dirige vers l'est sur le versant alsacien jusqu'au col du Schaefferthal, longe le flanc escarpé sud du Petit Hohneck. Puis, bordé de digitales pourpres et de framboisiers, il plonge vers le lac du Schiessrothried. Ce lac est dominé par une série de pics de granite dentelés : la chaîne des Spitzkoepfe.
Le sentier s’abaisse ensuite dans la forêt sous des colonnes de beaux sapins pectinés. Accompagnés du murmure perpétuel du ruisseau s'échappant de la vallée glaciaire de la Wormsa, nous atteignons le lac du Fischboedle, magnifique lac glaciaire en contrebas d'une grande moraine. On continue vers la vallée de la Wormsa, joli site interdit à la construction. On traverse la rivière Fecht et on débouche sur la route qui mène à Metzeral, important village de la vallée de la Fecht. Mais nous empruntons à droite la route départementale qui mène à Mittlach. Il est 19h.

A 19h45, nous retrouvons mon ami Jean, garde-forestier, avec qui nous avons rendez-vous. Il nous ramène à la voiture, au collet du Tanet.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire